Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de profjuilleron.over-blog.com

Le blog de profjuilleron.over-blog.com

Blog de Mme Juilleron, professeur d'Histoire-Géographie en Lycée. Cartes, croquis et schémas, devoirs et corrections, exercices corrigés, méthodologie pour le Bac d'Histoire-Géographie.


Psychose pendant la Guerre froide, et la crise de Cuba.

Publié par profjuilleron sur 9 Janvier 2017, 09:35am

Bonjour,

Le peuple américain a eu très peur pendant la guerre froide de se faire attaquer par une arme atomique venant des soviétiques. Le gouvernement et les commerciaux en tout genre ont multiplié les publicités et les films d'informations à destination des citoyens pour les prévenir ou les faire faire consommer. link

image 1

Les films de l'époque sont aussi révélateur de la psychose et de la paranoïa qui régne dans les deux camps. Le films "Docteur Folamour" en français ou "How I Learned to Stop Worrying and Love the Bomb" de 1964 est un chef d'oeuvre du genre réalisé par Stanley Kubrick.

L'histoire se déroule en pleine guerre froide. Le géneral américain Jack D. Ripper, frappé de folie paranoïaque, décide d’envoyer des B-52 frapper l’URSS. Le président des États-Unis commande une réunion d'urgence dans la salle souterraine de commandement stratégique pour tenter d'éviter une guerre nucléaire.

Un débat s’engage alors entre les tenants des différentes options politiques et militaires qui s’offrent au président. La seule possibilité pour éviter un conflit majeur est de fournir aux Soviétiques les positions des avions, afin qu’ils les détruisent. Certains sont abattus et les autres sont rappelés, sauf un, dont le système de communications est hors d'usage. L’ambassadeur de l’URSS, convoqué afin de témoigner de la bonne foi du président américain, mentionne l’existence d’un système secret de défense qui déclencherait l’holocauste nucléaire en cas d’attaque contre son pays. Ledit système secret de défense porte le nom de La Machine infernale.

On consulte alors le Docteur Folamour, un scientifique, transfuge du régime nazi, nostalgique et psychopathe. Il explique alors une solution possible pour sauver l'espèce humaine.

Pendant ce temps, l’équipage du B-52 mène sa mission vers son terme, certain du bien-fondé de l’ordre qu’il a reçu, malgré toutes les difficultés qu’il ne manque pas de rencontrer.

Image 1

Image 1

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents